comment installer chauffe eau thermodynamique


Chauffage / dimanche, mai 5th, 2019

Douche, bain, de l’eau chaude est essentielle non seulement pour apaiser nos besoins corporels, mais également pour acquérir un bien-être mériter de l’esprit. À une certaine température, et en présence de fluide, le corps et les muscles se détendent et se relâchent paisiblement. Pendant les périodes hivernales où les températures glacent littéralement le sang, il est quasiment impossible de prendre des douches froides dès le matin. C’est un vrai calvaire et une torture psychologique. Dans le but de faciliter le confort des occupants face à ces contraintes, il est conseillé d’installer des chauffe-eaux thermodynamiques. Plusieurs questions naissent de cette première constatation. Ainsi, pour pouvoir mieux y répondre, veuillez poursuivre cette lecture sans en rater une miette.

Installation d’un chauffe-eau thermodynamique

En terme simple et sans détour, ces appareils fonctionnent selon ce principe élémentaire : une pompe à chaleur combinée à un ballon. Les pompes vont assimiler les calories contenues dans l’air ambiant et les transferts vers le deuxième composant. Les fluides caloporteurs sont graduellement réchauffés par l’air l’eau contenue dans le ballon est chauffée à son tour jusqu’à atteindre 60 °C A l’inverse des pompes dites géothermique, les chauffe-eaux thermodynamiques sont installés à l’intérieur même de votre habitation. Pour une performance optimale, il faudra au moins 10 m2 de surface dédiée. Ces mécanismes sont placés au ras du sol et la pièce contenant ces appareils devra au minimum contenir 20 m3 d’air brassé.

Quel emplacement pour votre chauffe-eau ?

De manière générale, vu que ces instruments consomment les calories présentes dans l’air ambiant, quelques inconvénients sont à noter. En effet, en raison de ce phénomène, la température de la pièce accueillant les mécanismes risque de baisser considérablement. Ces quelques degrés en moins vont vite se faire ressentir et en général, cette situation procure un certain désagrément pour les occupants. Avec ces contraintes, la facture de chauffage va sûrement augmenter. Heureusement, il existe des méthodes simples pour résoudre ces incommodités. Il vous suffira de connecter le chauffe-eau à la VMC de votre maison. Dans cette perspective, l’air exploité par les pompes proviendra des conduites de ventilation.

Qu’en est-il de l’entretien de ces engins ?

Les chauffe-eaux thermodynamiques sont réputés pour leur incroyable durabilité. En moyenne, le cycle de vie de ces engins peut être évalué à deux décennies. Selon sa qualité et l’entretien qu’on lui procure, cette durée de vie peut s’étendre. Annuellement, il est primordial de faire appel à un professionnel pour effectuer les vérifications de bases et le contrôle de l’état des différents composants. Il sera important de vérifier le taux d’étanchéité des circuits frigorigène. Sur une période ponctuelle de trois ans, une opération de détartrage doit être réalisée. Cette action est nécessaire en raison de la propriété chimique de l’eau courante. Elle est très riche en calcaires. Ces maintenances vous assureront des années utilisations sans embuche. Pour vous épargner des centaines d’euros de dépenses en plus, veuillez envisager un contrat de souscription à une maintenance périodique.